Les Indes Fourbes

, par Grolf

Scénario : Alain Ayroles
Dessin et couleur : Juanjo Guarnido
Date de parution : 28 Août 2019

Synopsis :
Pablos est né dans une famille de gueux. Sa destinée le condamne à la mendicité et aux petits larcins. Mais son ambition le porte ailleurs, il veut élever sa condition, et le moyen qu’il choisit pour y parvenir, est de quitter l’Espagne et de rejoindre les Indes où, au cœur de ce XVIIème siècle, les conquistadors sont avides de terres et surtout, d’or. Le nouveau continent lui parait plein de promesses, dont celle qui l’attire le plus, la richesse.

Pablos, le gamin des rues de Ségovie, va découvrir un nouveau monde, mais dans lequel les castes et les coutumes de l’ancien continuent de rabaisser les gens comme lui. C’est grâce à son imagination et à sa filouterie que ce héros de peu va vivre de grandes aventures qui, du moins l’espère-t’il, le conduiront jusqu’au trésor du mythique Eldorado.

Avis :
Cette oeuvre est exceptionnelle à plus d’un titre. D’abord, elle raconte les aventures de Pablos sur 160 pages, un peu comme si trois albums conventionnels avaient été réunis en un seul tome. Ensuite, contrairement à ce que pourrait laisser croire le synopsis, l’histoire va bien plus loin que l’histoire d’un pauvre gamin des rues aux Amériques. Dans sa construction, le récit est plein de surprises, de retournements de situation, mais aussi riche de scènes d’aventures, de voyages et de comédie.

De plus, les dessins sont magnifiques et s’étalent sur des cases au format classique, mais aussi parfois sur des pages entières, voire des doubles pages. La jungle, la Cordillère des Andes, les villes coloniales, tous les décors sont superbes, colorés, riches en détails. Les personnages également sont très développés, avec des expressions et des émotions très réussies et variées.

Cet album est donc un incontournable, tant par son histoire et son graphisme, que par son format hors normes et sa qualité générale.

Note :