Encyclopaedia Theana

, par Grolf, Tirésias

Avertissement

Attention, cette pseudo-encyclopédie consacrée à Théah, n’a en aucun cas pour but de regrouper tous les noms propres de ce monde, bien au contraire. En effet, l’objectif ici est plutôt de compiler des lieux, des personnalités, des objets ou autres, recontrés par les personnages au cours de leurs pérégrinations dans des scénarios ou campagnes créés par des maîtres de jeu "amateurs" (je n’aime pas le terme, disons "non-officiels"). Libre ensuite aux maîtres de jeu de piocher ça et là des éléments pour les replacer dans des scénarios de leur cru.

Cette rubrique est donc démarrée par mes soins, mais elle est complètement ouverte à tous ceux qui voudraient y soumettre des articles. Pour cela, il suffira de rédiger des articles sur le modèle de ceux déjà présentés ici, et de me les envoyer par mail. L’auteur en sera bien évidemment crédité à chaque fois sur cette page.

Encyclopédie

PersonnalitéAlbertini, Pietro

Historien vodacci (1599-1661) né à Fontaine (Vestini). Albertini a consacré sa vie à la rédaction d’une série d’ouvrages sur les lignées princières vodacci depuis la chute de l’Empire Numain. Les onze volumes de l’Histoire des Princes magnifiques couvrent ainsi la période de l’histoire de la Vodacce allant de 290 AV à 1655 AV.

LieuArgenson

Marquisat montaginois situé au Sud-Ouest du Duché de l’Aury. La ville d’Argenson (6.500 habitants) et la famille du marquis sont avant tout célèbres dans la région pour la variété de cerises qui est produite dans ses vergers. Ces cerises sont aussi connues et appréciées car elles entrent dans la composition d’une liqueur à base d’eau de vie : le Cherry d’Argenson (35° d’alcool). Maximilien d’Argenson et sa femme Victorine, née du Bellay, sont actuellement à la tête du domaine.

PersonnalitéBalmire

Famille montaginoise possédant de nombreux vignobles en Montaigne, principalement dans le Duché de l’Aury et au Sud-Ouest de Charousse. Alain de Balmire (40 ans), marquis de son état, perpétue la tradition familiale en diffusant ses grands crus dont la réputation n’est plus à faire. Les vins rouges et blancs produits par la famille de Balmire sont servis dans les meilleures maisons de Montaigne et sont notamment exportés vers la Castille, la Vodacce et l’Avalon.

PersonnalitéBernstein, Franck

Chasseur de monstres eisenör, né en 1633 à Stärke. Il s’est spécialisé dans la traque et la destruction des morts-vivants, et les villages les plus isolés de l’Eisen font appel à lui pour retrouver leur tranquilité. Il est secondé la plupart du temps par ses trois fidèles acolytes : Gunther, Sigmund et Oliver. Leur arme de prédilection est l’arbalète, mais ils ne délaissent pas pour autant l’épée large lorsque la situation l’exige.

LieuBois-Colombe

Petit marquisat montaginois situé dans le centre du Duché de l’Aury, à l’Est du Comté de Montrenaix. En 1664, François Duval, alors marquis de Bois-Colombe, fut assassiné dans des circonstances étranges. Jean-Antoine, le fils ainé du comte de Montrenaix fut accusé à l’époque, mais disculpé quelques années plus tard. C’est le juge Frédéric Arbessier qui fut chargé d’instruire cette affaire. En l’absence d’héritier direct, c’est Paul-François de Hauteville, cousin de François Duval, qui récupéra le marquisat.

PersonnalitéCanistrelli, Pepo

Poète vodacci (1594-1643) né à Numa. Outre de nombreux poèmes, Canistrelli a également rédigé un ouvrage consacré à ses illustres prédécesseurs : Histoire de la poésie vodacci à travers les âges (1632).

PersonnalitéChat (Le)

Parrain de la pègre de Numa, l’individu se faisant appeler Le Chat reste un mystère. Personne ne peut sérieusement prétendre pouvoir le décrire. Personne finalement ne se rappelle l’avoir rencontré directement. Pourtant, depuis de nombreuses années, c’est lui qui règne sur le milieu du crime à Numa et dans sa région. Qui se cache derrière ce nom, personne ne le sait vraiment. Certains murmurent qu’il ne s’agit pas de la même personne depuis l’origine, mais que le premier Chat a été remplacé, peut-être même plusieurs fois. Toujours est-il que tout cambriolage, tout assassinat, toute opération d’envergure à Numa, doit passer par le Chat, sinon, la sanction est en générale ferme et des plus définitive pour ceux qui cherchent à jouer en solo...

Arts et cultureCodex Numanorum

Dictionnaire théan, probablement compilé par des moines vodacci aux environs du VIème siècle AV. Il regroupe la définition de plusieurs milliers de mots. Des enluminures illustrent certaines de ces définitions.

LieuGulden Pistool

Le Gulden Pistool (au 3 de la rue Van Spyck, à Kirk) est une armurerie spécialisée dans les armes à feu. Outre son vaste choix de pistolets et de mousquets, c’est son propriétaire qui participe au charme de l’endroit. Les rumeurs sur son compte vont bon train, bien que ce qu’elles colportent ressemble plus à des affabulations rocambolesques qu’à une quelconque description de la réalité. En effet, Benedikt, homme rouquin au visage rougeaud, aux yeux verts rieurs, à la moustache généreuse, et à la bedaine honnête, n’a rien si ce n’est une bonne taille (pas loin de six pieds de haut) de l’homme décrit par les ragots. Ce fils d’un orfèvre de la ville, vaticin en diable, serait un ancien pirate. Les gens disent même (ils n’ont vraiment peur de rien) qu’il aurait été le moucheur d’Ange Falcose, Capitaine de la Marquise. Après le naufrage de cette dernière, il aurait été vendu comme esclave sur un marché croissantin. Après une année d’enfer, il se serait évadé et aurait erré dans le désert. Recueilli par une tribu nomade pendant quelques mois, il aurait finalement regagné sa contrée natale par la mer. Il aurait retenu la leçon, dit-on, et devenu croyant il aurait travaillé comme mercenaire pour des gens d’église et aurait fini par monter son affaire. Désireux de ne propager aucune violence, il ne vend pas d’armes, dit-il, mais des objets d’art. A le voir comme cela, le patron du Gulden Pistool est très loin de sa réputation, pourtant, les gens de l’école Rasmussen ont l’air de préférer s’équiper chez lui ; allez savoir pourquoi !

Article rédigé par Tirésias

Arts et cultureHistorica Numana

Livre ancien écrit en théan et consacré à l’histoire de Numa, de sa fondation à la chute de l’Empire. Sa rédaction est située entre les IIIème et IVéme siècles AV, et son auteur est inconnu. Très peu d’exemplaires complets subsistent encore à ce jour. Les plus connus sont celui qui est conservé dans les bibliothèques de l’Eglise Vaticine à Numa, et celui possédé par la famille Rezzala.

PersonnalitéMartinelli, Federico

Historien vodacci (1545-1597) né à Palizza de Agitazione (Mondavi). Son Encyclopédie des légendes et des mythes numains parue en 1583 fait toujours office de référence sur la mythologie et le panthéon numains.

LieuMille Fleurs (Les)

Maison de Jennys de Pau. Derrière une façade discrète, les gentilhommes de la haute société peuvent rencontrer les plus belles filles de l’occident théan. Cette maison est directement affiliée à la Guilde des Jennys, mais elle semble cacher d’autres activités. Elle a probablement été infiltrée, volontairement ou pas, par des membres d’une société secrète...

LieuMontrenaix

Comté montaginois situé au Nord-Ouest du Duché de l’Aury en bordure des côtes au Nord de Muguet. Le comté de Montrenaix est traditionnellement attribué à un cousin du Duc de l’Aury.

Montrenaix, chef-lieu du comté, compte 8.000 habitants. Une garnison de l’armée montaginoise est installée en ville, assurant la tranquilité des citadins. Le manoir du comte est situé en bordure de la ville, du côté du Nord-Est. A noter la très bonne boulangerie de la rue des Alouettes. Le père Armand est le prêtre vaticin officiant à l’Eglise locale. Le docteur Maubert, aujourd’hui âgé de 62 ans, n’exerce plus beaucoup sa profession de médecin, mais il est toujours consulté par les anciens de la ville qui lui sont restés fidèles. Au Nord / Nord-Est de Montrenaix se trouvent de petits marécages en lisière de la forêt. Près de ces marécages se sont installés Thomas Rodier (45 ans), ancien soldat ayant notamment servi en Eisen pendant la Guerre de la Croix, ainsi que Carlo (41 ans) et Mona (34 ans) Grazziani, des exilés vodacci dont la cave cache une distillerie clandestine.

A noter qu’une maison des Chevaliers de la Rose et de la Croix a été ouverte récemment en ville. Elle est dédiée au chevalier Juan de Castille (1646-1666), mort en venant en aide au comte de Montrenaix. Celui-ci a fait don de cette maison à l’Ordre, et deux chevaliers l’occupent actuellement (Bernard Le Tellier et Basile d’Alembert).

Port Carenton (5.000 habitants) est un petit port de pêche alimentant le comté en produits de la mer. Une partie du fret de bois issu de la forêt de Corne Close à l’Est du Duché transite par ce port.

Savignien (200 habitants) est un petit hameau du Nord-Est du comté, principalement connu pour le couvent Sainte-Lucie où les religieuses fabriquent un cidre de très bonne qualité.

L’affaire Valère

En 1663, c’est Philippe Lévêque de l’Aury (48 ans), cousin du Duc Victor Lévêque de l’Aury, qui porte le titre de comte de Montrenaix. Il est marié à Antoinette de Frontisy (40 ans), qui lui a donné deux fils : Jean-Antoine (22 ans) et Anatole (20 ans).

Alors que le comte, sa femme et ses deux fils sont de retour d’une réception chez un noble de Montrenaix, François Duval, marquis de Bois-Colombe, est assassiné chez lui à plusieurs dizaines de lieues de là. Jean-Antoine, le fils aîné du comte de Montrenaix, est retrouvé inconscient dans la chambre du marquis quelques minutes après le meurtre. Sa simple présence sur les lieux du crime et ses mains pleines de sang suffisent à l’accuser du meurtre de François Duval. Il est jugé rapidement et condamné à la mort par pendaison. Lors du procès, l’impossibilité matérielle pour Jean-Antoine de se trouver à deux endroits à la fois n’est pas retenue.

Jouant sur une certaine ressemblance physique et sur le fait que le condamné doit être cagoulé lors de son exécution, Valère, serviteur dévoué de Jean-Antoine, parvient à échanger sa place avec celle de son maître. Son valet étant mort à sa place, Jean-Antoine prend la fuite sous le nom de Valère à qui il doit la vie.

L’année suivante, Philippe Lévêque de l’Aury décède d’une maladie foudroyante en quelques jours. Anatole devient donc le nouveau comte de Montrenaix. Après quelques mois, sa mère, Antoinette décide de se retirer au couvent de Savignien.

Après deux années d’errance, Jean-Antoine, alias Valère, grâce à quelques amis, parvient à faire jour sur la sinistre vérité : c’est son frère, Anatole, doté de pouvoirs de sorcellerie Porté, qui a comploté contre lui. Il a prémédité l’assassinat de François Duval pour se débarasser de son frère et hériter du comté de Montrenaix. C’est alors au tour d’Anatole de prendre la fuite, non sans essayer de se venger. Il est vu pour la dernière fois à la fin de l’année 1666, et personne ne sait ce qu’il est devenu depuis...

Jean-Antoine Lévêque de l’Aury ne pourra toutefois pas profiter longtemps de son titre de comte, puisqu’il sera tué au mois de Decimus 1666 en tentant d’aider sa fiancée Natacha à retrouver sa mère kidnappée en Vodacce. A l’heure actuelle, c’est Henri Lévêque de l’Aury (né en 1631), frére de Philippe (donc oncle de Jean-Antoine) qui porte le titre de comte de Montrenaix.

Arts et culturePanthéon numain

Les divinités numaines composant l’ancien panthéon résidaient, dit-on, sur le Mont Olimpia. Parmi ces nombreuses divinités se trouvaient les suivantes :

Antares : dieu de la guerre
Aquamater : dieu des fleuves et des rivières
Artorios : héros demi-dieu, champion guerrier meneur des légions numaines
Carones : dieu des morts et des Enfers
Garakis : dieu des forgerons
Helios : dieu protecteur des artistes et des artisans, jumeau de Selene
Lares : dieu protecteur de Numa
Nortia : déesse de la justice
Selene : dieu protecteur des soldats et des gladiateurs, jumeau d’Helios
Tisialis : déesse des moissons et de l’agriculture

LieuPappeln

("Les peupliers" en eisenör) Hameau de la province du Sieger en Eisen, à environ 9 lieues à l’ouest de Stärke, sur la route longeant la rivière du Commerce. Il compte une centaine d’habitants, dont une grande partie est composée de fermiers et d’éleveurs. Une ancienne colonie numaine était située à un quart de lieue du hameau actuel, et on peut encore en voir les ruines en grande partie envahies par la végétation.

A noter la présence d’une importante auberge, Am flinken Wildschwein (Au sanglier agile), tenue par Volker Hirshmüller (42 ans), sa femme Elke (35 ans), et leur fille Lena (16 ans). Ils emploient deux jeunes du village : la serveuse Ute Wurzen (18 ans) et le cuistot Theo Mittenstein (19 ans). Schwarz est un gros chat noir qui traîne souvent dans la grande salle en quête de nourriture. Cette auberge prospère grâce aux nombreux voyageurs empruntant la route longeant la rivière.

Lors de l’invasion de 1666 à la fin de la Guerre de la Croix, un bataillon montaginois avait pris position dans le hameau pour surveiller et contrôler la circulation sur la route et sur la rivière du Commerce.

LieuPescara

Port vodacci (970 habitants) situé sur la côte de la province Lucani entre Guarre de Puertofino et Sant’Andrea. L’activité principale de ce petit port est la pêche, mais des fermiers produisent également de quoi nourrir les villageois grâce à leurs cultures et leurs élevages. Une petite église du XIVème siècle accueille les fidèles, et les rares voyageurs qui passent par là peuvent trouver refuge à l’auberge tenue par Matteo Migliore et par sa femme Adelina.

PersonnalitéRezzala

Famille vodacci basée à Gorivari sur l’île Lucani où elle possède un grand palais. Elle compte dans ses rangs un grand nombre d’historiens et d’archéologues depuis des générations. La bibliothèque familiale est très renommée et regroupe une impressionnante collection de livres et de manuscrits anciens, dont les principaux sujets sont l’histoire, la géographie et la religion. L’immense salle d’exposition contient une grande variété d’objets anciens qui pourrait faire pâlir d’envie tout membre de la Société des Explorateurs.

A l’àge de 53 ans, Nicolo, le patriarche, dirige toujours avec passion les recherches qui se déroulent sous sa responsabilité. Il ne voyage plus beaucoup et passe le plus clair de son temps dans sa bibliothèque, mais il reste la référence tellement ses connaissances semblent infinies. A noter que Nicolo est un mécène (secret, puisque nous sommes en Vodacce) de l’Ordre des Chevaliers de la Rose et de la Croix. Sa femme Helena (48 ans) est plutôt attirée par les œuvres d’art réalisées par les anciens, notamment les peintures, les sculptures et autres travaux de poterie et d’artisanats divers.

Nicolo et Helena ont trois enfants : Balsamo (32 ans), Umberto (30 ans) et Giuliana (25 ans). Umberto a constitué une équipe qui, depuis plusieurs années, mène des fouilles archéologiques sur différents sites datant de l’époque numaine. L’Antiquité est le domaine de prédilection d’Umberto, et il est à la recherche de tous les sites remontant à cette période. La compagnie Anteus (c’est le nom qu’a donné Umberto à son équipe. Anteus, du numain ante qui signifie avant) a notamment opéré sur des sites en Vodacce ou dans le sud de l’Eisen. Parmi ses membres, on peut trouver bien sûr des historiens et des archéologues, mais aussi des ouvriers, ainsi qu’un médecin et un contremaître. Balsamo, le frère aîné, s’est plutôt spécialisé dans la période médiévale, alors que Giuliana a hérité de son père sa passion pour les livres anciens.

Arts et cultureStahlfort Gazette

Journal hebdomadaire imprimé dans la ville de Stahlfort (dans la province du Sieger en Eisen). Il est diffusé dans une grande partie de la région, mais souvent avec plusieurs semaines de retard. Les articles parlent essentiellement des évènements locaux, mais aussi parfois de ce qui se passe à l’étranger.

NotionUnités de mesure

Voici quelques-unes des unités utilisées par les théans au quotidien pour mesurer les longueurs, les masses, etc.

- Unités de longueur
Pouce : 2,707 centimètres
Pied : 0,325 mètres
Toise : 1,949 mètres
Lieue : 4180 mètres

Aune : 1,188 mètres (pour la mesure des étoffes)

- Unités marines de longueur
Brasse : 1,624 mètres
Encablure : 185,2 mètres
Lieue marine : 5556 mètres

- Unités de surface
Arpent : 32400 pieds carrés, soit 900 toises carrées, soit 3419 mètres carrés

- Unités de capacité
Litron : 0,79 litre
Boisseau : 16 litrons, soit 12,7 litres
Setier : 12 boisseaux, soit 152 litres

- Unités de masse
Grain : 0,0053 grammes
Denier : 1,274 grammes
Gros : 3,8 grammes
Once : 30,6 grammes
Livre : 489 grammes

- Unités de vitesse
Nœud : 1852 mètres par heure (soit un mille nautique par heure)

LieuValfosse

Village montaginois (1480 habitants) de la province de Charousse, à environ cinq lieues à l’Ouest de la capitale. Malgré sa taille, Valfosse est réputé pour être le centre de la mode capillaire du royaume. En effet, ici se sont établis de nombreux artisans fabriquant des perruques, ainsi qu’une grande école de coiffure formant les meilleurs coiffeurs de la cour. En dehors du village, une fabrique de lotions capillaires, Boréal ("Pour vos cheveux, c’est idéal") conçoit et diffuse ses produits vers les grandes villes montaginoises. Cette fabrique était anciennement la propriété d’Henri de Malavois, mais suite à une triste affaire, elle fut attribuée à une jeune fille, Mélisande, en réparation de torts que lui avait causé ce monsieur de Malavois (voir les aventures capillaires). A noter parmi les grands perruquiers de la ville, peut-être le plus connu d’entre-eux, Jean-Christophe Fortiche, se surnommant lui-même "le Roi du Postiche".

PersonnalitéVitorius

Moine vodacci du VIème siècle. Il est connu pour son ouvrage consacré à l’Empire Numain intitulé Grandeur et décadence de l’Empire, complots et trahisons.