Clan Ravnos

, par Grolf

Etant rejetés à cause de leur appétit pour le vice, les Ravnos sont des voyageurs par nécessité, et certains deviennent ainsi marchands itinérants, faisant commerce de biens et d’objets divers, mais aussi d’informations et de renseignements. Ils ont appris à être à l’affut de toute bonne occasion, et à voler richesses et secrets le cas échéant. Les Ravnos sont méfiants par nature, aussi bien envers leurs semblables qu’envers les étrangers.

Toutefois, les liens de famille et de clan sont forts, et quand l’un d’entre eux est menacé, ses proches mettent un point d’honneur à lui porter secours. Mais quand il s’agit de céder à leur instinct pour le vol, la tromperie ou le mensonge, les Ravnos ont beaucoup de mal à résister.

Afin de passer outre le rejet dont leur clan fait l’objet, certains choisissent de se faire passer pour un membre d’un autre clan, mais les sanctions encourues rendent cette situation très dangereuse ; d’autres font le choix d’exercer une profession plus exposée, mais aussi plus digne selon eux, comme celle de marchand, messager ou encore espion.

Sobriquet Charlatans
Nom arabe Mujrim ("Criminel"), pluriel : Mujirimin
Disciplines Animalisme, Chimérie, Endurance
Apparence Les Ravnos tendent à porter des vêtements exotiques, rappelant leur origine orientale, avec des couleurs éclatantes et des matières ou teintures rares. Bien entendu, ceux qui se font passer pour ce qu’ils ne sont pas portent les habits adaptés à leur environnement.
Refuge Leurs penchants les poussent à vivre dans des lieux de corruption et de plaisir, ou encore près des marchés où ils pourront mener leurs affaires.
Proies Les Ravnos se nourrissent parfois des membres de leur famille mortelle, et plus souvent de gens de basse condition.
Etreinte Les infants sont plutôt sélectionnés parmi ceux qui montrent des aptitudes au vol, à la tromperie, ainsi qu’au voyage, voire au commerce.
Faiblesse Chaque Ravnos porte en lui son propre vice, que ce soit l’orgueil, l’envie, le vol, ou toute tendance vers le profit aux dépends des autres. Et chaque fois que l’occasion se présente, il a beaucoup de mal à y résister.
Voies
Privilégiées
Voie du Péché, Voie du Paradoxe, Voie de l’Humanité
Organisation Le seul semblant d’organisation est matérialisé par la famille et par les liens que ces lignées entretiennent entre-elles.