Clan Assamite

, par Grolf

Selon les Assamites, leur ancêtre Haqim était un juge-guerrier aux nobles aspirations qui s’est opposé aux complots et aux dissensions qui ont mené à la destruction de la Seconde Cité. Depuis lors, ils se transmettent les commandements de Haqim, qui valorisent le respect des anciens, la protection des mortels contre les manipulations caïnites, et la poursuite et la punition des coupables. Pourtant, les clans européens ne voient chez les Assamites qu’un groupe d’assassins, de fanatiques et de diableristes.

Après l’avoir rejetée, ce qui a longtemps divisé le clan, les Assamites ont finalement adopté la religion musulmane, et en sont devenus de fervents défenseurs. Ils se font forts de défendre la population adepte de cette foi, préservant par la même leur source de nourriture, même si une très faible minorité d’Assamites est de confession chrétienne, juive ou autre.

Le clan est en fait divisé en trois castes : les guerriers, dominants et fervents défenseurs de l’Islam ; les sorciers, pratiquants de la magie du sang (grâce à leur drogue hallucinogène) et dotés de dons de communication mystique ; et enfin les vizirs, conseillers et diplomates, entretenant de fortes relations avec les autres clans.

Sobriquet Sarrasins (ou Enfants d’Haqim)
Nom arabe Banu Haqim ("Les fils d’Haqim")
Disciplines Guerriers : Célérité, Occultation, Quietus

Sorciers : Auspex, Quietus, Thaumaturgie

Vizirs : Auspex, Célérité, Quietus

Apparence La plupart des Assamites sont originaires du Moyen-Orient et possèdent donc le type des populations locales, mais quelquesoit leur provenance, ils ont tous la peau qui s’assombrit avec l’âge. Les plus anciens ont quasiment un teint d’ébène. Les individus de chaque caste s’habillent suivant leur fonction réelle, mais optent généralement pour des vêtements simples et pratiques.
Refuge C’est la sécurité qui prime avant tout dans le choix du refuge d’un Assamite. Cela peut donc être soit un endroit très secret, soit un lieu délibéremment très exposé, où personne n’aurait l’idée d’aller y chercher un Assassin.
Proies Les Assamites préfèrent se nourrir des indésirables et des exclus de la société, leur disparition risquant moins d’attirer l’attention sur eux.
Etreinte En principe, les infants sont choisis parmi les fida’i qui sont entraînés par le clan, et ceux qui démontrent les plus fortes qualités comme la foi, le dévouement ou encore la loyauté reçoivent l’Etreinte. Il arrive parfois, mais assez rarement, que les Assamites choisissent des étrangers si ceux-ci s’en montrent exceptionnellement dignes.
Faiblesse Guerriers : Ils portent en eux la marque rituelle de la diablerie, même s’ils ne l’ont jamais commise, et cela se reflète dans leur aura.

Sorciers : La nature mystique des sorciers rayonne puissamment. Elle est donc très difficile à cacher, et facile à détecter.

Vizirs : L’exigence de rigueur des vizirs tourne la plupart du temps à l’obsession, et tient même du dérangement. Des signes très forts sont révélateurs de leur véritable nature.

Voies
Privilégiées
Voie du Sang, Voie des Cieux, Voie de l’Humanité, Voie des Rois
Organisation Le centre de commandement secret du clan est localisé dans le désert de Syrie, dans la forteresse cachée d’Alamut, d’où le "Vieux de la Montagne" diffuse ses ordres, ceci notamment grâce aux dons de communication des sorciers. Chaque caste est également représenté par son propre dirigeant au sein d’un conseil assistant le chef du clan.