Clan Cappadocien

, par Grolf

Les Cappadociens ont en commun une certaine fascination pour la mort et tout ce qui tourne autour de la non-vie. Ils s’intéressent à ce que devient le corps une fois que son âme l’a quitté et mènent des recherches dans ce domaine. Ils ont ainsi pû développer une discipline de nécromancie qui leur est propre : Mortis.

Si d’une manière générale peu de Cappadociens sont impliqués dans les affaires politiques, certains jouent toutefois le rôle de conseillers auprès de princes et de rois. Ils sont tous empreints de spiritualité et de mysticisme, et tous sont intéressés par le savoir et la connaissance. Ils peuvent passer de longues périodes à faire des études et des recherches, pendant des mois, voire des années.

Les membres des autres clans trouvent que les Cappadociens sont très secrets et parfois un peu trop morbides, leur corps ressemblant fortement aux cadavres qu’ils étudient. D’une manière générale, ils préfèrent vivre retirés dans des endroits tranquilles, où ils peuvent s’adonner au développement de leur savoir sans être dérangés.

Sobriquet Pilleurs de tombes
Nom arabe Qabilat al-Mawt ("Le clan de la mort")
Disciplines Auspex, Endurance, Mortis
Apparence La peau des Cappadociens, du fait de leur faiblesse, est très pâle, leur donnant parfois l’aspect de fantômes ou de cadavres. Ils s’habillent en fonction de leur activité, en robe de bure comme les moines, ou avec des vêtements élégants en soie lorsqu’ils sont conseillers ou chambellans. Certains portent même des masques ressemblant à des crânes ou à des visages agonisants.
Refuge Les Cappadociens vivent souvent dans des catacombes, des cryptes, ou bien dans des caves abandonnées et des chambres isolées, mais toujours au calme afin de pouvoir étudier et faire leurs expériences tranquillement.
Proies Les Pilleurs de Tombes ne sont pas très regardant quant à la sélection de leurs victimes, allant même jusqu’à se nourrir du sang d’animaux. Quand il s’agit de rester discrets, ils préfèrent se tourner vers des individus rejetés, des mendiants ou des vagabonds.
Etreinte Les infants sélectionnés sont plutôt ceux dont les talents intellectuels pourraient être utilisés pour servir les intérêts du clan, et développer leurs expériences. Ainsi, prêtres, ermites, pèlerins, pilleurs de tombes, érudits, mais aussi parfois soldats ou voleurs reçoivent l’Etreinte des Cappadociens.
Faiblesse La peau d’un cappadocien est pâle et froide, et cette caractéristique s’amplifie avec l’âge, et les plus anciens ressemblent à des cadavres desséchés. Leurs relations sociales en sont plus difficiles.
Voies
Privilégiées
Voie des Ossements, Voie des Cieux, Voie du Péché
Organisation Malgré leur apparente solitude, les Cappadociens se rassemblent et communiquent souvent pour partager leur savoir et leurs connaissances, formant ainsi des cercles d’érudits ou des groupes de recherche.